Equipement roller hockey

Le guide du roller hockey : partie 2 l’équipement

Voyons de plus près l’équipement qu’il faut posséder quand on pratique le Roller Hockey ! A noter que certains équipements peuvent être exigés en compétition (notamment les coudières), voir votre coach pour plus d’infos.

casque

Casque

Elément indispensable dans la pratique du RILH, en compétition ou en entraînement, cet équipement s’avère être très utile. Les éléments qui composent les casques sont généralement toujours les mêmes, le casque est composé d’une coque plastique et de rembourrage qui absorbe les chocs. Leur composition tout comme leur qualité varie en fonction de la marque et du prix.

 Il est important qu’il y ait sur le casque au moins un patch d’approbation de la H.E.C.C.

 Un casque dont la coque est fissurée ou dont les morceaux de rembourrages se décollent est considéré comme inutilisable car il ne rempli plus ses fonctions élémentaires.

 La plupart des casques sont réglables en longueur, cependant un casque doit être essayé avant d’être acheté, il convient d’être limite serré autour de la tête pour éviter qu’il frotte avec les cheveux et qu’il glisse.

 Un casque aux normes possède une attache, un support pour y intégrer une visière (important), en plus de la tête il doit protéger les oreilles.

VISIERE

Visière

Une visière en complément d’un casque est vivement recommandée pour tous les pratiquants de l’activité. Une visière peut être en plastique, en métal sous forme de grille, et plus elles sont chères plus la matière sera traitée pour une meilleure visibilité (transparence, anti buée etc…).

 Une visière peut être partielle ou intégrale, elle peut être constituée d’un ou plusieurs matériaux.

 Beaucoup de casques sont vendus avec des visières intégrées que l’on peut enlever à souhait.

  Les visières intégrales sont obligatoires pour les mineurs que ce soit en entrainement ou en match, elles sont vivement recommandées pour les seniors et sont parfois mêmes obligatoires en compétition pour ses derniers.



COUDIERE


Coudières

Les coudières sont facultatives, elles sont utiles pour les jeunes afin d’éviter les blessures aux coudes dues aux chutes répétées, après il s’agit d’apprendre à chuter sur les jambières en mettant ses bras à l’abri.

 Leur utilisation ne gène en rien le maniement de la crosse ni le mouvement du bras, dissimulée sous le maillot elles sont invisibles, c’est un equipement facile à entretenir qui ne s’use pas énormément.



PLASTRON


Le Plastron

Le Plastron doit protéger les épaules et recouvrir le corps, thorax et abdomen jusqu’aux gants.
Il possède des renforcements en mousses afin d’amortir les chocs, il s’agit d’un équipement facultatif peu onéreux, utile, robuste et qui demande peu d’entretien.

 A ne pas confondre avec le plastron d’un joueur de hockey qui est bien plus fourni que le plastron de RILH. Un plastron de Hockey n’est pas utilisable en compétition à cause de ses larges épaulières.

Gants

Equipement au semblant facultatif qui s’avère très vite vital dès les premières minutes de jeu. Equipement obligatoire donc :

  • Les gants doivent protéger les mains et les poignets grâce à des coussins qui absorbent les impacts de crosse.
  • Les reliures intérieures sont souvent faites de cuir afin d’éviter les frottements avec la crosse.
  • Les gants doivent être choisis très prêts des mains pour pouvoir profiter pleinement de ses mains.
  • Les reliures intérieures s’usent rapidement, plutôt que de changer automatiquement de gants, des boutiques spécialisées peuvent remplacer ces reliures à moindre coûts.



GAINE


Gaine

La gaine n’est pas un équipement obligatoire, cependant en compétition elle devient rapidement indispensable, pour passer les balustrades sans passer par la porte, pour rentrer rapidement du terrain au banc.

 Certaines gaines sont composées également d’une coque, à la manière du plastron, la gaine est constituée de poches rembourrées qui protègent des chocs et des impacts de puck.

 Une gaine n’est pas très chère est s’avère très utile surtout pour les joueurs qui évoluent au poste de défenseur afin de pouvoir encaisser un tir de puck sans broncher, une gaine s’entretien facilement au lavage en machine.

 La gaine doit être portée sous un pantalon de roller hockey en compétition.

PANTALON

Pantalon

Le pantalon de RILH est un équipement purement facultatif, cet équipement a était créé dans le but d’assurer une meilleure fluidité de mouvement. Une fois la gaine et des jambières portées, il est vrai qu’un jogging montre rapidement ses limites.

 Un pantalon possède des zones recouvertes de tissus renforcés aux endroits où un joueur de RILH chute le plus souvent (genoux).

 Un pantalon possède des attaches au niveau de la taille pour revêtir une gaine sans gène.

 Le nombres de chutes, de frottements, fait qu’un pantalon s’use très rapidement et se déchire avec grande facilité, il faut donc faire attention à bien se réceptionner lors des chutes et éviter les frottements au sol.

JAMBIERES

Jambières

Elément indispensable de l’équipement de RILH, les jambières constituent l’assurance vie de vos jambes, elles protègent du patin aux genoux, constituées de pièces plastiques et de languettes élastiques pour les attachées, leur intérieur est constitué de mousses cousues entre elles.

 Equipement obligatoire, en entrainement elles peuvent être placées par dessus le pantalon (cela évite d’user le pantalon mais diminue la liberté de mouvement).

 Matériel résistant, elles possèdent une longue durée de vie, elles protègent des chutes les plus communes et dévient les tirs de palais.

CROSSE

Crosse et palette

Elément indispensable de l’équipement de RILH, la crosse constitue l’extension de vos bras, la dextérité à manier la crosse ne s’acquiert qu’après beaucoup d’entrainements.

Son poids varie selon sa composition, il existe plusieurs matériaux, l’aluminium, la composite, le bois. La crosse peut également se composer différemment selon les parties : le manche, la palette, les embouts.

Son prix varie selon le poids, mais également selon sa flexibilité. Une crosse doit faire à peu près la taille de son possesseur, cependant des attaquants auront tendances à choisir une crosse plus petite pour dribler facilement et obtenir un tir rapide et puissant. La ou les défenseurs vont préférer une crosse plus longue pour les captures de puck sur les attaquants adverses.

Même histoire avec les palettes, elles sont souvent vendues selon une courbure spéciale qui est référencée par un nom de joueur de hockey. Les palettes d’attaquants sont souvent courbées pour faciliter la possession du palais et les tirs en hauteur. Les palettes de défenseurs sont souvent droites et rigides pour obtenir plus de distances afin d’attraper les pucks adverses et mettre des petits coups aux adversaires (interdit).

Toutes les salles de France n’étant pas homologuées avec une revêtement prévu pour la pratique du roller hockey, les crosses ont tendance à rapidement s’user. Pour palier ce problème il est fortement conseillé d’acheter dans un premier temps un manche en carbone, composite ou aluminium afin d’intégrer une palette en bois. C’est un bon rapport qualité/prix mais également prix/poids, une fois la palette usées il n’y aura plus qu’à changer de palette.

Vous pouvez également vous offrir une crosse monobloc en carbone, attendre que la palette s’use et ensuite coupée la palette usée en carbone et la remplacer par une palette en bois.

ROLLER

Rollers

Qu’on se le dise, les rollers pour pratiquer le roller hockey ne se trouve pas a Go Sports ou à Décathlon, la pratique du roller hockey à un certain niveau se pratique grâce à des rollers créés pour le roller hockey par des marques spécialiste du hockey tel que Mission, Tour, TPS, Reebok, Bauer (Nike), CCM etc…

Les rollers achetés dans le commerce ne sont pas inutiles, ils sont même pratique lorsque l’ont débute l’activité : ils ne sont pas très rapide, ils sont confortable, possède des freins tampon (qui vont rapidement devenir une gène), ils sont rapidement en filable grâce à des lacets prêt serrer et surtout ils ne sont pas cher et sont plutôt robuste.

Mais le Roller Hockey est un sport où la vitesse dicte les règles, or les roller bon marché ne suivront jamais la cadence face à des rollers étudiés pour la pratique du RILH.

 Les rollers de RILH sont étudiés pour adopter les mêmes spécificités que les patins à glace, ils sont montés sur roues de différentes tailles (souvent du 72mm, 76mm, 76mm, 80mm ou 72mm, 72mm, 80mm, 80mm), ci ces schémas sont souvent retenus c’est une question d’accélération, les rollers se retrouvent légèrement penchés et facilite l’accélération.

 Les rollers sont généralement résistants et sont soumis à une garantie d’un an (toujours vérifier), leur coque est solide, les roues s’usent peu si on pense à les tourner tous les mois, les roulements sont réutilisables lors d’un changement de roues, les lacets peuvent accuser le coup de temps à autres mais ne sont pas très onéreux.

 Un entretien régulier est demandé pour garder des rollers impeccables, cela veut dire tourner les roues au moins une fois par mois, nettoyer les roulements de temps à autres, pour la coque extérieur et intérieur elles sont résistantes et ne nécessites pas de réel entretien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.